Thomas Fersen — Moi Qui Me Croyais Un Saint lyrics

Moi qui me croyais un saint
Il m'est apparu
Que j'ai un cot malsain
Donnant sur la rue.
Sous mes lunettes en caille
Je louche un p'tit peu
Du cot de la canaille
Timide et honteux.
Et du frele collgien
Je quitte l'emploi.
Mes pas dans ceux des vauriens
En marge des lois.
Moi qui me croyais un saint
Il m'est apparu
Que j'ai un cot malsain
Donnant sur la rue.
Et je troque l'aurole
Pour une casquette
Et les fumes de l'alcool
Dans une guinguette.
J'vais feter mes fiancailles
Avec le Milieu
Loin des beaux quartiers d'Versailles
Dans les mauvais lieux.
Je vais jouer au jardin.
Oui, mais quelquefois
Je mets de l'eau dans mon vin.
Je tourne et je bois.
J'troque mes lunettes en caille
Mes lunettes de bleu.
Je deviens Jsus La Caille
Baron du Milieu.
Et les filles du collge
Hautaines autrefois
Dsormais me font cortge
Et jouent avec moi.
Moi qui me croyais un saint
Il m'est apparu
Que j'ai un cot malsain
Donnant sur la rue.
Sous mes lunettes en caille
Je louche un p'tit peu
Du cot de la canaille
Timide et honteux.
Mais pour sortir du bottin
C'est moins dangereux
D'etre douc'ment cabotin
De rever un peu.
[ Lyrics from: http://www.lyricsty.com/thomas-fersen-moi-qui-me-croyais-un-saint-lyrics.html ]